Chafouin, chafouine Adj. [En parlant surtout du visage, de la physionomie] Sournois, rusé. Un visage, un air chafouin; une figure, une mine chafouine. ( comme une fouine)

RSS
 

l’indéfinissable

30 Mai

Comment je vais la décrire ? tout d’abord elle vient de chez Guillot, et c’est une belle bête : plantée à racines nues fin avril 2017 ( un peu limite quoi ), elle ne m’en a pas voulu et a fleuri dès la première année

Puis-je dire qu’elle est Parme même si elle s’appelle Florence ? Elle n’est ni mauve ni grise ni rose, ou alors un peu les trois ?

Après quatre jours d’orages, elle est toujours fringante

le coloris colombin du fenouil vient la caresser, le vert chartreuse ( de Parme ? non, toujours pas ) la réveille. ( petite digression, colombin, c’est la couleur gorge de pigeon, vous n’étiez pas partis sur une autre piste moins glamour au moins ? )

Elle tient compagnie à Reine des violettes, et toutes deux sentent la vraie rose ( surtout pas la violette, pouh ! )

Je n’aurais pas parié un kopeck sur le fait de mettre ce coloris au jardin et pourtant, elle me charme. Les consolida semés au pied ne semblent pas vouloir lever, je compte sur la floraison du baptisia derrière pour donner de la profondeur à l’ensemble.

Rosier Florence Delattre, de chez Guillot

 
16 Pipelettes

Posté dans jardin

 

fêtes des mères 2018

28 Mai

Elle m’avait promis un collier de nouilles, cuites, et au beurre. Et voilà ce que je découvre en ouvrant mon paquet :

quelle drôle d’idée ! ( c’est pas comme si je leur glissais du Yotam par ci , Yotam par là ) ( en plus y’a pas de recette de nouille au beurre dedans, ppfff )

A Chantilly, j’avais acheté le livre sur les papillons, et je l’ai feuilleté avec Clémence, et ma poulette, toujours attentive , a bien noté que j’étais fascinée par les papillons aux antennes en forme de peigne :

Alors elle a fait un dessin, pour sa maman et la mamie qui était présente , hop! une fidonie :

le papillon s’ouvre :

c’était un présage, parce que le soir je courais dans le jardin, lançant des « ho » , « là » , essayant de prendre une image arrêtée d’un machaon que je n’osais espérer , mais il était si agité que mes photos sont bien médiocres :

moralité, le fenouil et les valérianes continueront à ressemer là où ils voudront 🙂

 

We did it !

27 Fév

Oui , nous l’avons fait, nous avons vaincu le big one ! ( oui, normalement on parle de survivre au big one quand on était là pendant le grand tremblement de terre , mais il faut hiérarchiser les problèmes et là c’était vraiment du high level , je vous prie de nous croire ! ).

Nous sommes venus à bout de ça :

Babouche, mon aiguille la plus lente et moi sommes venus à bout du big bunch de tulipes ! ( mais non, évidemment pas Babouche, c’est le compagnon de Dora l’exploratrice, je suis sure que vous ne faites même pas attention à ce que j’écris )

travelling arrière

virage à gauche

un peu plus loin

 

vue d’ensemble

( elle aurait pu repasser le centre de la nappe, la feignasse )

 

 
36 Pipelettes

Posté dans broderie

 

SOL 2018

07 Jan

Je m’améliore, cette année je ne m’inscris pas la veille de la clôture ( je serais peut-être dans les 100 premières l’année prochaine ? )…Si vous êtes aussi bien organisé(e) que moi, il est encore temps, tout est expliqué chez la cheffe

Au menu je vous propose :

des akènes de clematis tangutica

des graines de nicotiana sylvestris blanc :

des graines de consolida dark blue :

des Ridolfia segetum :

En mémoire d’Alain, une petite sauge, salvia viridis blue :

en espérant régaler quelques gourmands…. ( je file me goinfrer sur les vôtres 😉 )

And the winners are :1,8,17,21,24,35,45,53,62,68,72,94,105,117,121,127,129

 
68 Pipelettes

Posté dans jardin

 

Fan…

10 Déc

Mi novembre, ma Cricri, Clémence et moi même avons passé une journée au salon Créations et Savoir faire. Nous avons eu un emploi du temps chargé en casant le maximum d’ateliers dans notre journée , et entre deux origami-guirlande-habillage de sapin de table,  de quoi dépenser un peu de sous . Forcément, nous sommes passées sur le stand du Bonheur des Dames ; plusieurs fois même !! Contrairement à Cricri qui collectionne leurs nappes, je n’ai pas investi dans des modèles trop grands vu que ça fait presque dix ans que je suis sur la nappe blanche…hum….J’ai pris deux petits éventails, celui au muguet et celui aux ipomées.

j’avais déjà celui aux physalis, que j’ai royalement bousillé en le brodant au point de croix ( sur un fil de trame ! ) au lieu de le faire au petit point ( mais qu’est-ce qui se passe des fois dans ma tête ??? ), donc là j’ai fait hyper gaffe, concentration maximum !!

le petit point, comme son nom l’indique c’est très petit; et très joli , bien en relief…oulala c’est beau ( z’yeux comme chez Tex Avery )

J’ai gardé le meilleur pour la fin, le point de noeud:

et le petit pompon :

trop mignon !!

( je précise que le titre, « fan », signifie « éventail » en anglais…oui ce blog est totalement bilingue )

 
25 Pipelettes

Posté dans broderie

 

Mon beau sapin ( rien qu’à moi )

05 Déc

on peut cliquer pour voir plus grand si on veut

Ca y est, la trépignation ( le trépignement ? l’impatience trépignante ! ) est révolue, je peux ressortir mes décos de sapin de brodeuse, youpiihii !! . L’année dernière, je me suis heurtée à un problème de taille ( comme quoi c’est pas un détail, n’est-ce pas Isabelle  😉  ) sur mon petit sapin, donc là,  pas le choix, direction la forêt enchantée de Tru**aut pour en trouver un plus grand; cinq minutes chrono pour payer et charger dans mon coffre l’authentique roi de la forêt en véritable plastique, garanti sans cette bonne odeur de sapin, mais vraie neige artificielle; un peu la classe !

Celui là est parfait, tout en hauteur afin de ne pas prendre trop de place à côté du fauteuil où je brode ( manquerait plus qu’il vienne me chatouiller la moustache et me distraire de mon ouvrage )

Au programme cette année, le finitionnage de deux petits LHN brodés l’année dernière :

« let us adore him » et « be merry » de little house needlework

emperlouzage et couture façon biscornu du shades of green :

Commencé l’année dernière aussi, je me suis emmêlée les aiguilles à force de tourner en rond et en plus la colle est remontée au montage. Définitivement pas brodeuse zélégante ( si quelque espoir m’était encore permis ):

snow day de square.ology , JCS 2016

Enfin voilà, mon gros père Nono a trouvé sa place parmi ses petits camarades:

 

les petits nouveaux auprès des anciens :

 

Et il me reste de la place pour plusieurs années 🙂

( car comme vous l’avez remarqué, perspicaces et attentives que vous êtes, j’ai souvent un an de décalage entre brodurage et finitionnage, donc la prévoyance est de mise )

 
41 Pipelettes

Posté dans broderie

 

roulement de tambours

01 Déc

je ne sais pas broder sans tambour . Et j’ignore qui est le petit plaisantin qui a barboté le mien mais j’ai dû m’en commander un autre rapidement chez casa cenina ( trois semaines de chômage technique sur mes pendouilles de Noël, c’était une catastrophe internationale, et encore je suis en dessous de la vérité ! ) . Une fois ma commande arrivée, le tambour manquant est miraculeusement ressorti de sous le meuble télé !! haha, deux petits tambours, pour deux fois plus de projets ( mais toujours le même nombre de mains gauches, pas de chance ) !!

d’abord, ce modèle que je voulais faire depuis telllllement longtemps ( fils de mon stock parce que forcément je n’ai pas ceux préconisés ) :

peppermint twist de LHN

erreur d’un fil dans l’écriture, ce qui m’a obligée à modifier la frise du bas ( pfu, je suis tellement créative que ça ne se remarque pas…ben presque pas disons )

avec le candy cane ? sans ? ça sera sans !

 

ensuite pac man, ou bruce Lee avec un nunchaku ? en cours, il est un peu flippant celui là :

gingerbread cookie de LHN

 

mais fini il est tout mimi :

 

Rapidement brodé, un modèle fait de points spéciaux très simples ( le plus dur c’est de trouver le fil perlé ET dégradé, puis de choisir la couleur des perles ) :

« shades of green » de Krafty Kat Designs tiré du Just Cross Stitch spécial Noël 2017

 

et maintenant vite,vite, le finitionnage !!

 
13 Pipelettes

Posté dans broderie

 

Avant…

02 Nov

De mon temps, le père Noël était un gros bonhomme jovial aux couleurs du cola-caca , bondissant fièrement dans le ciel aux commandes de son traineau . Rudolf le renne dirigeait la troupe, son nez clignotant dans la nuit. Un peu comme le mien après deux apéros .

On ne va pas faire sa vieille bique en disant  » c’était mieux de mon temps » . Il faut accepter le changement. Papa Noël est maintenant à pied, accompagné d’un unique mouton. ( C’est un peu la dèche quand même ! )

En plus le pauvre est transi de froid, il a les lèvres bleues sur le modèle  ( j’ai pris la liberté de les faire roses. Ou alors le trait dans sa barbe c’est pas sa bouche et je me demande bien ce que c’est )

Santa’s helper de Mosey’N Me, tiré du JCS 2012

Elle m’en a fait voir Madame Mosey’n Me avec la ceinture du mouton en mosaïc stitch, en vert si ça oblique à droite, en rose si ça oblique à gauche ( mais oblique en montant, en descendant ? la gauche c’est la main de la fourchette ? )

J’ai fini par m’en sortir en brodant les deux fils en même temps sinon je ne comprenais plus rien ( en supposant que mon résultat final soit celui escompté, c’était la bonne technique pour moi )

Et voilà !! premier coussinet de la cuvée 2017 ! il est choupinet 🙂 ( ce modèle est très grand, je vous le montrerai en compagnie de ses petits camarades, je crois que je vais devoir changer de sapin sinon ça va faire moche…c’est pas tous les jours facile une vie de brodeuse…soupir…. )

 
20 Pipelettes

Posté dans broderie

 

Et bien plantez maintenant !

19 Oct

c’est bien beau de remplir sa charriote, c’est qu’il faut faire rentrer tout ça dans le jardin maintenant !!

Butin de Chantilly :

le petit aster pretty Wendy ( la faute à qui ?? ) , la graminée » muhlenbergia reverchonii undaunted », la persicaire  high society, les chrysanthèmes poésie rose et high tower ( ou pompom girl ? ), l’aster super star , et le callicarpa cardinal.

Pluss :

l’aster snow flurry, planté très rapidement parce que j’ai déjà cassé deux branches pendant le transport, j’espère qu’il se montrera moins fragile à l’avenir :-/

Plusspluss :

mon précieux, mon tout beau pennisteum tall tails !! Il a voyagé côté passager pour rentrer à la maison, fier comme un p’tit banc, quelques épis flottant négligemment par le carreau entrouvert, humant le bon air du périphérique, un côté Isadora Duncan roulant à tombeau ouvert ( huhuhu ), la fin tragique en moins. Je l’ai posé un peu n’importe où quand j’ai déchargé la voiture, et le lendemain matin, voilà la vision que j’ai eu buvant mon café :

Il a trouvé sa place ! Si on vire le rosier qui fleurit rouge et qui jure dans ce massif, il sera parfait avec les asters violetta . Juste à côté se trouve le physocarpus ( Midnight ) qui tranche avec le blanc-jaune du chrysanthème :

Ouaip !ça me plait bien comme ça ( enfin sans le sac en plastique 🙂 ), avec le côté rigide et sombre des barrières arrosoir et persil . j’aurais voulu le faire exprès, ça aurait pas été mieux !

Ca n’était pas prémédité mais le reste de mes achats étaient dans les tons roses ( mon indécrottable côté fille ) , je les ai mis tous ensemble :

J’ai planté le muhlenbergia là où se trouvaient déjà les asters Monte Cassino, les gaura et une persicaire blanche, de l’aérien avec du presque transparent; y’en a toujours un qui bouge ou qui n’est pas dans le cadre ( ou alors c’est la photographe qu’est pas douée, mais cela ne se peut )

Pendant que j’éclusais avec modération quelques bouteilles de champagne avec les copines, Chéri réceptionnait ma commande promesse de fleurs , juste quatre collections de tulipes ( bon sang, j’ai oublié de prendre des black parrot, nooooon !!! ) ( photos prises sur le site ) :

je réalise seulement maintenant que ça me fait 140 bulbes à planter !! sans parler des muscaris ramenés de St Jean…bon, ben , allez !!

 
30 Pipelettes

Posté dans jardin

 

La der’

17 Oct

Chantilly clôt la saison des fêtes des plantes et ma foi, c’était un beau final. Pour l’occasion ( et pour toutes celles à venir évidemment ) , j’ai investi dans une carriole parce que mes bras n’en peuvent plus de porter mes craquages successifs :

Les copines avaient eu la gentillesse de m’attendre à l’entrée, hop hop hop, c’est partiii !

Je commence par le stand des Delabroye :

ouille, tout est beau et on a envie de tout acheter !! je « me limite » à deux asters, deux chrysanthème , une graminée toute vaporeuse et une persicaire.

Juste à côté, la pépinière spécialisée en graminée, « l’autre jardin » :

le pennisetum tall tails dont je rêvais, il est là, il me tend les bras et les épis ! hop dans la carriole ( boudiou il pèse un âne mort l’animal )

serait-il déjà midi ? il est difficile de renoncer à une habitude, il est donc l’heure du champagne chez Tonnerre d’engrais :

Nous avons un don de clairvoyance, nous arrosons le ruban d’argent de Thierry avant même de savoir qu’il l’a obtenu :

Thierry n’en croit pas ses yeux, il a besoin de mes lunettes :

Nous partons déjeuner pour éponger tout ça, puis nous prend l’envie d’un café ( enfin surtout d’une tarte accompagnée de chantilly, et d’un café ). Nous passons de l’autre côté du chateau, c’est un autre univers :

Au hameau, enfin la récompense de quelques minutes d’attente, nous pouvons photographier notre graal ( on fait genre on n’a pas envie de se jeter dessus comme des sauvages ) :

c’est ici que commence l’expérience 2.0 , la chantilly défie la gravité !! ( pourquoi 2 point zéro ? c’est le nombre de kilos en plus sur la balance le lendemain de l’expérience )

Nous repartons toutes légères ( la chantilly c’est comme le confit, c’est pas gras ) continuer nos emplettes et nos remplissages de mirettes :

tu as vu, Pascale, une belle paire !

La journée avance vite, il faut faire des sacrifices, choisir entre aller voir les très riches heures du Duc de Berry, assister à une conférence , manger de la chantilly, faire un atelier ? Nous terminons en beauté :

ma princesse repart avec une couronne dont elle est très fière 🙂

Nous rentrons fourbues mais tellement contentes de cette journée . Un gros merci à Charlotte pour le concours qui nous a permis de venir 🙂