Chartres en lumières

Youpi, Houra!!! cette année on ne l’a pas manqué : l’illumination de certains monuments de Chartres….Euréliens, Euréliennes, courez-y ( avant le 22 septembre ) c’est magnifique ; et nouveauté cette année, un petit train peut vous faire faire le circuit des sites illuminés :

Moi j’adore, je retrouve mon âme de petite fille devant tout ça ( quand on a comme moi quatre ans et demi d’âge mental c’est assez facile )….tous les renseignements ici

Je la boucle…

pour deux semaines…..ma valise

Nous avons remis monsieur Crockett en liberté, en priant le Dieu des hérissons qu’il le protège, qu’il le tienne éloigné des routes mais qu’il mette sur son chemin plein de limaces bien grasses….

Je n’ai préparé aucun article pour les jours à vénir, la cheffe du SAL BDD peut toujours essayer de me tirer les oreilles, ch’uis pô là

Nous partons comme l’année dernière en pleine cambrousse, au programme glandouille et farniente , j’emmène évidemment trop de livres et de broderies; et si tout se passe bien je rencontrerai deux pestouilles

Je vous dis à bientôt

un p’tit tour à l’AEF

Quelle ne fût pas ma surprise lorsqu’au début de l’année Chéri d’amour m’annonçât qu’il avait acheté des billets pour l’aiguille en fête….J’ai hésité entre lui sauter au coup pour le remercier de tant de gentillesse, et lui dire « mais t’es malade, ça t’a pas suffit l’année dernière de te faire bousculer par des mamies mal élevées qui ont exprès débranché leur sonotone afin de rester sourde à ta douleur quand elles t’écrasent les pieds ?? » J’ai opté pour la solution la plus diplomatique, j’ai dit que ça me faisait très plaisir….

Les autres années, je me prépare à l’affrontement avec les bas qui font le pied léger, le sac à dos qui une fois rempli de mes emplettes pourra me servir de bélier, et des bouteilles d’eau pour reconstituer tout ce que j’aurai transpiré à me frayer une chemin jusqu’aux précieuses fiches….Oui, parce qu’une brodeuse, même zélégante, ça sue, de bonheur d’être là ou de peur qu’une autre lui pique l’objet tant convoité je ne sais pas….Je me demande même si certaines ne cessent pas d’acheter du déodorant des mois auparavant afin d’économiser et tout dépenser au salon : ah l’odeur de la sueur le soir au fond des allées ….Ben cette année, j’avais rien préparé, rien emmené, signe que j’étais pas très motivée….Mais ne boudons pas notre plaisir, voir les merveilles du BDD en vrai, des patchs tous mignons, tripatouiller des fils métallisés aux couleurs changeantes chez Tentakulum, se retenir de craquer devant les sacs de folie de Spangle-Jangle,c’est un grand plaisir…..sauf que j’ai l’impression que je trouverais tout pareil depuis chez moi sans avoir à acheter un billet  d’entrée m’autorisant à dépenser tous mes sous….Là, vous vous dites quelle grincheuse celle-là, sûr que son Chéri d’amour il va pas lui faire la surprise de lui offrir des billets l’année prochaine, ingrate qu’elle est….et vous avez raison sur toute la ligne….Je crache dans la soupe, et je ne mesure pas ma chance de pouvoir sortir de chez moi, d’avoir un gentil namoureux qui m’accompagne, de pouvoir m’acheter du déodorant pour ne pas incommoder les autres, d’avoir quelques sous à donner aux créatrices françaises…

J’ai même vu MTSA en vrai, je n’ai pas osé feuilleter son livre des chats, qu’est-ce que j’aurais bien pu lui dire?? j’aime beaucoup ce que vous faites ?? elle m’aurait répondu  » moi aussi » ?? ou alors lui demander à quoi était son sandwich ?? Aucune conversation, et c’est comme ça qu’on manque l’occasion d’épater les copines en disant qu’on est comme derrière et chemise elle et moi, regardez la dédicade qu’elle m’a laissé sur son bouquin….Ben non je l’ai pas acheté, donc rien !! Voilà toutes mes emplettes, moins ce que je ne peux pas montrer pour cause de future surprise:

le plus dur chez Atalie c’est de choisir entre toutes les merveilles…Comme j’adore les roses trémières et les fils dégradé, ce choix s’est imposé.

les boissons de chez Pique et pique et un diagramme, j’ai vérifié qu’on pouvait le faire en 2/2 comme en 1/1 , échaudée que j’étais par la fiche  » la cave » que j’avais faite pour mes parents.

le coeur abricot dont je révais depuis longtemps et une bande aux bords dorés pour modèle de Noël….

plutôt raisonnable hein ??

week-end de rêve

clic, un tour de clé et nous oublions la maison et ses travaux pour deux jours; direction jolie-maman qui va garder le monstre pendant que nous sortons entre « grands » ( une fille de 12 ans n’étant plus un bébé )…Nous sommes allés voir ça:

Si ça n’est pas déjà fait, courez-y…..la seule précaution à prendre est de ne pas trop boire avant sinon le risque d’inonder le siège du cinéma est réel….c’est vraiment très drôle et Charlotte Gainsbourg est magnifique, très éloignée de ses rôles habituels….Pour nous le spectacle aussi dans la salle car nous avons eu l’insigne honneur qu’un couple d’énergumènes vienne s’assoir à côté de nous. La fille commentait chaque phrase et répétait les répliques comiques, ce qui est bien pratique si on est mal-entendant et mal-comprenant ( sourd et con en langage non politiquement correct ) pendant que le jeune homme faisait des bonds et poussait des cris, qui avec de l’imagination, pourraient s’apparenter à une forme rudimentaire de rire ??

J’attends impatiemment la sortie en DVD maintenant parce que les gens rient tellement que ça couvre un partie des dialogues, je pense qu’au deuxième visionnage je vais encore découvrir des choses…

Dimanche matin, c’était le Noël du Comité d’entreprise de Chéri d’amour; direction le cirque d’hiver Bouglione…j’avoue, j’y suis allée à reculons, je pensais détester le cirque, je me voyais déjà grelottant sous une tente rapiécée, m’ennuyant ferme devant les acrobaties vues mille fois….Je ne dirais plus jamais que je déteste le cirque!!!d’abord le cirque d’hiver est « en dur », c’est un très beau cirque construit en 1852 , il y a un vrai orchestre qui accompagne les artistes et ça joue je pense beaucoup sur le charme de l’endroit….Ma fille n’a pas voulu faire la « valse des lumières » (voir plus haut, 12 ans et plus une gamine nan mais des fois ), vous savez quand toutes les lumières s’éteignent et que les enfants agitent leur baguette lumineuse qui clignote de toutes les couleurs ?? ben déjà là j’étais sous le charme et j’agitais la baguette de ma fille ( ben oui, c’est plus un bébé mais il lui faut son jouet comme les autres zenfants ) avec plus d’enthousiasme que tous les autres gamins réunis ( 6 ans d’âge mental la Sophie )….Les tigres jouent à saute-mouton ( ça c’est message spécial à mes co-SALeuses dindo turques, même là les moutons me rattrapent!! ), les jeux de lumières les rendent encore plus majestueux , on a la machoire qui se décroche devant les prouesses des contortionnistes….Chéri d’amour ne détachait plus ses yeux des fesses  des exploits des trapézistes brésiliennes, le p’tit loulou riait des drôles de voix de la marionnette du ventriloque…En fait on se rend compte à quel point la télévision tue l’émotion….

J’étais déjà effarée des pris d’une place de cinéma, mais le cirque c’est encore moins démocratique ( à moins que celui-là soit une exception ?? ) : 36 euros les places autour de la piste, je vous laisse faire le calcul pour une famille de 4 personnes, plus les baguette lumineuses à 7 euros , plus la barbe à papa à 3 euros….Merci monsieur ** de nous avoir invité….

* nom d’un grand groupe de téléphonie à qui on ne fera pas de pub….

Petit bond dans le temps….

Nous voilà revenu de notre grand week-end dans l’Indre où nous avons assisté à la fête des Moissons à Preuilly-la-ville….Cherchez pas sur une carte, c’est un microscopique village d’environ 150 âmes; j’y passe mes vacances depuis 30 ans ( presque depuis que je suis née )

Etaient exposés, de vieux tracteurs teuf-teufant , de vieilles motos qui font rêver mon homme , une ancienne machine à faire des ballots de paille…Comment ça s’appelle ?? une « lieuse » ?? aïe, me voilà prise en flagrant délit d’inculture .

Il y avait aussi la reconstitution d’un mariage  » ancien »    

avec un orchestre,  les vieux mariés (admirez les sabots plein de paille ). Après une ronde autour d’un feu, tout ce petit monde est reparti dans la cariole tiré par deux animaux d’une taille impressionnante ( on n’aimerait pas qu’ils nous marche sur les pieds ) et nous avons été invité à déguster le mijot ( à moins que ça ne soit le migeot ?? ou le mijaud ??bon je ne sais pas comment ça s’écrit )….Là, je n’ai pas pris de photo parce que je ne voudrais pas que vous dégobilliez sur vos claviers….Peut-être connaissez vous  » faire chabrot » qui consiste à mettre du vin dans le fond de sa soupe et de boire l’ensemble ?? là il s’agit de vin sucré et servi frais dans lequel trempe du pain….Et je vous garantis que du pain ramolli et violet c’est pas apétissant….On m’a certifié que préparé avec autre chose qu’avec de la piquette et si on ne laisse pas le pain tremper trop longtemps c’est excellent quand il fait chaud….Je les crois sur parole, j’ai pas très envie de renouveler l’expérience

Si c’était à refaire….

ben si c’était à refaire j’y retournerais bien….Comment ça où et qui c’est qui parle ?? c’est moi le p’tit sac spangle jangle….ça y est ma maitresse m’ a fait respirer l’air de la Capitale….J’ai failli voir la boutique Victoria Broad mais il y avait tellement de circulation qu’on a failli arriver en retard au théatre ( vous auriez vu la tête du Chéri de ma maitresse, pas le genre yeux exorbités et bave aux lèvres, non non colère intérieure, doit avoir un ulcère supplémentaire depuis samedi  le pôv’ )

Oufff, c’était pas commencé quand on est arrivé !! comment ça quoi ?? mais « si c’était à refaire », la pièce de Laurent Ruquier sur la chirurgie esthétique. Les acteurs sont tous supers, la pièce est sympa,de quoi se détendre sans se poser trop de questions, la fin inattendue….mais je crois que ma maitresse n’a pas vraiment apprécié le jeu d’Isabelle Mergault , pas assez naturelle qu’elle dit….moi je crois que c’est parce qu’elle est jalouse de la plastique irréprochable de l’actrice, alors que elle, ma maitresse , il lui a limite fallu un chausse pieds pour se caler dans le siège du théatre des Variétés….faut pas je médise sinon elle ne me sortira plus….Les sièges de ce théatre sont très étroits, obligée de mettre les bras devant pour me cramponner ( mignon comme je suis elle n’allait quand même pas me mette par terre ).

Ils ont passé une bonne soirée, et ils ont répéré un élégant restaurant italien à essayer la prochaine fois

l’aiguille en fête, édition 2006

J’y suis allée samedi matin avec mon homme ( il est adorable cet homme là de m’accompagner pour qu’on se fasse bousculer et marcher sur les pieds ensemble ) , c’était l’occasion de dépenser toutes les économies des dix ans à venir réalisées grâce à la lessive écolo ,et de rencontrer Jenny et Philomène . C ‘est toujours drôle de voir « en vrai » des gens qu’on connait par internet , on se fait une idée de leur physique , et d’un seul coup la réalité efface l’ancienne image , je ne sais plus comment je les imaginais avant…..Comme une gourde j’avais oublié mon appareil photo , donc pas moyen d’immortaliser l’instant , je fais un piètre Tintin

Côté emplettes j’ai acheté deux grilles de A mon ami Pierre ( l’alphabet et les bonhommes de neige ) , une fiche des Ambrosales avec un arbre aux quatre saisons pour décorer une boite ( je sais même pas si les dimensions vont coïncider )

et j’ai littéralement craqué pour un petit sac de chez Spanglejangle , le mien est assez sobre , mais il y en avait des incroyables avec des plumes , des perles…..Je voulais commencer à le tricoter tout de suite mais j’ai pas l’aiguille qu’il faut

je vous montre le kit

Et je suis passée devant le stand du Bonheur Des Dames , j’ai vu mon hiver brodé par une main experte….Glourmf , le mien on dirait que c’est une gamine avec deux mains gauches et des moufles qui le brode….Heureusement, un moment de honte est vite passé , j’ai continué mon chemin et je leur ai rien acheté pour la peine, na!!

Et rien acheté non plus chez Pique et Patch parce mon initiale c’était la plus laide ( enfin le tissu sur lequel elle est brodé )….

Au milieu de toutes ces frivolités il y avait une exposition très touchante de broderies de femmes afghanes , des pièces quasiment grandes comme un couvre lit ; de loin on aurait cru du patchwork et en s’approchant on s’apercevait que tous les morceaux étaient brodés…..et surement pas avec la machine à coudre dernier cri qui brode toute seule pendant que vous vous goinfrez de loukhoums sur votre canapé….A l’entrée et à la sortie de la petite salle, deux « draps » étaient tendus , avec à hauteur des yeux un quadrillage ajouré….Vous voyez ce que je veux dire ?? une fraction de seconde on pouvait voir ce que les femmes afghanes voient à travers leur prison de tissu…..Impressionnant comme on se sent enfermée derrière ce voile…et chanceuse aussi parce que d’un revers de la main , nous , on pouvait se libérer …..

                                                

Laspalès dans Landru

Nous sommes allés voir la pièce de laurent Ruquier , « Landru » , au théatre Marigny ( celui qui se trouve en bas des Champs Elysées )

    

La salle était presque pleine , et la moyenne d’age frisait la carte vermeil( j’exagère à peine )….La pièce commence assez mollement et Régis Laspalès….fait du Laspalès…..Il a un phrasé vraiment spécial ( comme dans les sketches ) et j’ai eu du mal à rentrer dans son rôle….Pourtant d’une seule oeillade il sait mettre le public dans sa poche , mais je ne sais pas, moi j’ai pas vraiment accroché …..Pourtant les changements de décor sont impressionnants , les autres comédiens excellents , et la pièce non moins bonne…..mais je reste sur une impression mitigée….Pas une mauvaise soirée mais je n’y retournerais pas si on me donnait des places…

Christophe Alévêque

La comédie Caumartin tombe en ruine : les rideaux ne sont plus rouges mais gris de poussière et il y a des trous -que dis je des gouffres- dans la moquette…..La salle était pleine à craquer , ils vont peut-être avoir les moyens de lui offrir un lifting à ce théatre ??

Christophe Alévêque est un bonheur sur scène….Autant à la télé il ne me parait pas dans son élément , autant là , il explose…..Il chante ( trois musiciens le rejoignent sur scène à certains moments du spectacle ), et il passe au crible notre société et tous ses travers dans ses sketches….Tout y passe : la politique, l’écologie, la religion , les femmes ; c’est d’ailleurs le  seul moment où c’est pas drôle  quand il parle de nous les filles  ( moi aussi je peux faire dans la mauvaise foi  )….Il a la dent dure le bougre mais tout ce qu’il dit est tellement juste, et d’une lucidité terrifiante et hilarante….vraiment une super soirée ….