Je ne peux plus le lâcher, je ne me consacre qu’à lui, je suis comme envoutée….Et ce depuis que je suis rentrée de chez ma NSP préférée….Elle avait gentiment parfumé sa maison au lilas pour me faire plaisir ( je ne puis croire que c’était une perfidie de sa part, ça n’est pas son genre ), et depuis je ne pense que lilas : c’est aubergines au menu, je chante la la li la la la et je brode du mauve…..

après avant

J’ai formidablement avancé, personne ne pourra venir me chercher des poux, Cricri  croit qu’il faut juste sortir sa broderie de la pile d’UFO, madame jamais contente joue à cache cache avec de jeunes cow-boys ( Anne y soit qui mal pense )….Il n’y a que la fée des tiroirs qui pourrait trouver à redire mais elle n’est pas comme ça…..