encore en retard sur tous les articles que j’aurais dû faire, alors vite avant que la belle lumière de l’automne ne s’échappe, profitons-en, un petit tour des graminées :

Je crois que c’est la première année que le miscanthus kleine fontäne est aussi bariolé ( n’importe quel non-jardinier verrait des brins d’herbes mi-secs, il faut être un peu décalé du bulbe pour y voir du rouge, du jaune, de l’indigo, du vert, tout l’arc en ciel et s’en extasier )

A St Jean, j’ai eu la chance qu’Anthony me propose un miscanthus zebrinus, je pensais juste un éclat , mais c’est carrément une vraie belle plante qu’il m’a donnée , elle a trouvé sa place auprès de la pivoine arbustive ( sans nom, fleurissant jaune ), de l’hamamélis Rochester et de Pierre Lapin qui lui  ne cesse de déménager ( il ne tient pas sur ses pattes, il doit avoir des chaussures à bascule, il a dû abuser d’une liqueur de salsepareille , et passe son temps à choir )

De St Jean j’ai aussi ramené un calamagrostis brachytricha , j’ attend ces milliers de diamants qui sont nos meilleurs amis et qui viennent l’illuminer à la moindre humidité mais c’est la lumière qui passe dans ses tiges qui me charme pour l’instant :

J’ai depuis très longtemps au jardin un panicum squaw , j’y tiens d’autant plus qu’il vient du Clos du Coudray maintenant fermé; je l’aime beaucoup ( déjà il se plait chez moi, c’est une grande qualité à mes yeux  ) ,

il se marie très bien aux asters quand ses pointes rougissent  ( ici avec un semis de september rubin, graines venant de chez Sylvaine, il y a un violet vibrant qui est apparu au milieu de la couleur ” normale” j’adore cette surprise )

mais aussi avec les tithonia; cette annuelle est une découverte pour moi, merci Fany pour les graines, sa couleur rappelle les petites flammèches du panicum :

c’est de la couleur qui claque, je vous l’accorde, ça pourrait faire saigner les yeux d’une jardinière-pisse-vinaigre mais dans un jardin sans chichi où les butineurs abondent c’est parfait ( je pense même l’essayer à côté de l’aster andeken an alma potscke , j’ai des envies de fuchsia et de orange )

Ramené de Chantilly, un  schyzachirium twilight zone ( arf, je sais c’est encore une herbe multicolore, mais celle là est plus petite, et il n’en restait que deux sur le stand, Lo et moi avons voulu rendre service au monsieur en le débarrassant. Si c’est pour rendre service c’est pas pareil . Photo prise à l’arrache ce matin, la plante est encore dans sa tontine, je ne sais pas où la mettre, pour l’instant )

Après plusieurs essais  dénués de plumets, je pense renoncer aux pennisetum ( le pépiniériste de l’autre jardin me confirmant que le manque d’eau en été les empêche de fleurir ) mon avant dernière tentative était le “tall tails” dont je vous livre le résultat, des plus exubérants ( vous pouvez rire ) :

( oui, avant dernière tentative parce qu’il me reste un semis de pennisetum macrorum, on verra )