La cheffe est marteau, elle nous donne un calendrier impossible à suivre et quand on fait mine de protester qu’on a pas fini, qu’on aimerait bien un petit délai, on se fait rhabiller : “tu montres ton avancée, tu affiches ton arrosoir et tes fleurs, épicétou!!!” ( je vous dis ça rigole pas avec cette cheffe )….alors j’obtempère:

                           

Voilà mon arrosoir, dans un très joli ton de vert, 6 litres pour pas que ça soit trop lourd à porter, bonne prise en main, parfait….les fleurs c’est un Deutzia que j’ai planté cette année, j’ai réalisé que je n’avais pas d’arbre à floraison rose au printemps à part mes camélias…..Je crois que la cheffe va être contente de moi, j’ai fait tout bien comme elle le demandait, je vais surement avoir un bon point ( voire un bon poing ?? pas dans les dents cheffe )

Hum, en vrai j’ai fait ça : l’anse de mon arrosoir  au passé empiétant est une catastrophe, j’ai plus qu’à recommencer en suivant les bons conseils de la cheffe ( oui, parce qu’en fait c’est un amour mais j’ai pas le droit de le dire, ça nuit à sa réputation de bad-girl )….et je vais voir si mes collègues ont été plus performantes que moi sur cet objectif : Anne, Caribouc et Pascale