le jardin des cinq sens

Dame pantoufle nous convie à un petit exercice de fin d’été et je m’y plie bien volontiers, j’enfile mon plus beau hennin et je me prends l’espace d’un instant pour la dame à la licorne, attentive à chacun des cinq sens dans le jardin :

  • l’ouïe : les graines de nigelles font un bruit sourd quand on les frôle , comme un grelot qu’on tiendrait entre ses doigts
  • le toucher : les échinops ritro ont un peu perdu de leur couleur mais ont gardé tout leur piquant, ouille pas touche
  • le gout : première salade du jardin dégustée hier, les limaces ne nous ont laissé que celles ci, les chicorées pain de sucre, tout ce qui était bien tendre n’a pas résisté à leur voracité
  • la vue : les coloris à cet endroit sont doux et chauds, il y a là tout ce que j’aime ( asters violetta, kaliméris blue star, sédum rose, physalis en orange et liquidambar encore vert clair
  • l’odorat : le rosier Munstead Wood n’a cessé de m’étonner, ses fleurs ont peu grillé finalement pendant la canicule, je m’attendais à pire, et le revoilà comme si de rien n’était , embaumant le jardin

à vous de jouer ?

13 thoughts on “le jardin des cinq sens

  1. Superbe participation ! Et me voila affublée d’un nouveau titre de noblesse, la classe !
    Tu as très bien décris toutes ces sensations, et c’est bien l’idée, pour faire passer ça par un écran, c’est pas facile, alors chapeau ! Bises et à la prochaine pour l’automne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *