Lundi était le jour convenu pour envoyer les décorations de Noël aux lilootes, je suis arrivée devant la poste avec mes 6 paquets, et ô surprise, ma postière, dans un élan de solidarité avec les Schwalmeuses avait décidé de faire grève….Je suis repartie toute penaude chez moi alors que j’avais passé la matinée à faire mes enveloppes, écrire les cartes, pas me gourrer de destinataires pour chaque “ornament”, ggrrrr….

Le tirage au sort pour savoir quelle liloote aurait telle broderie a été effectuée par la blanche “main” de Maitre Bahia, huissier de justice à Ronronville :

                                          

J’ai rajouté pour chacune une carte du Mécénat Chrirurgie cardiaque parce que c’est un sujet qui me touche particulièrement, un tout petit geste pour qu’un enfant qui a un coeur malade ait une chance d’être opéré; en plus les cartes sont jolies, vous les trouverez chez les Cousines et Compagnie….

Retour à la broderie, je vous avais montré toutes mes décos sauf la dernière, un modèle d’Erica Michaels. J’ai du retourner toute la maison et le canapé pour retrouver mon fil poilu ( le whisper de Rainbow Gallery ) parce que j’avais décidé mordicus que je ferais la bordure du bonnet du père-Noël avec. Première fois que je l’utilisais, c’est une vraie plaie ce fil…Ta mission madame Phelps, si tu l’acceptes, est d’enfiler le fil poilu dans un chas d’aiguille: j’ai eu l’idée géniale  de faire comme pour un fil normal, mouiller l’extrémité; ben le fil poilu c’est pas bon ( j’ai eu à ce moment une pensée compatissante pour les chats du monde entier qui se retrouvent avec une partie de leur toison dans la bouche….je veux pas être réincarnée en chat finalement ) . Après quelques difficultés on y arrive et on commence à broder….c’était sans compter sur le célèbre principe de Filarchimède: “tout fil poilu plongé à travers une toile semble subir une épilation intempestive”…..ça m’a un ch’ti peu énervée, alors j’ai décidé de faire un tour de plus avec le fil, histoire d’augmenter mes chances de voir du poil….En fait, la technique c’est qu’il faut un peu gratouiller votre broderie quand vous avez fini et le fil retrouve du gonflant….

   le pompon est en “rhodes stitch” , j’adore le volume que ça a donné….et le cadeau je sais plus ?? scottish stitch ?? le fil rouge est un needle necessities coloris Kris Kringle (  précision spécialement pour Néferou ); et il devait y avoir des etoiles en bas à droite mais mon fimotage est très decevant, donc pas d’étoile…..

D’ici quelques jours je vous montre celle que j’ai reçues….