Je crois que ce SAL nuit gravement à la santé mentale de ces participantes: Anne ne sait plus comment elle s’appelle, elle se demande quelles initiales elle doit mettre sur sa broderie ; Pascale nous a changé trois fois le calendrier des objectifs  et nous demande de faire deux fois la même partie….J’essaye de suivre comme je peux mais je ne suis même plus sure que ce que je vais vous présenter soit l’objectif demandé :

les écritures au milieu, à droite le point ” ô mère-grand comme tu as de grands bras, mais c’est pour mieux te serrer mon enfant” ( c’est un peu long en français, beaucoup plus succin en anglais : ” long arm stitich” ), l’adorable panier de pelotes de laines à gauche et l’année…..C’est avec ces deux dernières cases que nous nous sommes aperçues….c’est bien triste à dire….que Madame Douglas picole grave : elle nous explique le point de reprise du panier sur 21 points alors qu’il n’y en a que 20 ( c’est le point “débrouille-toi toute seule pour corriger” ), et l’année n’est pas centrée dans la case!!! Moi je dis Madame Douglas tu arrêtes la gobelette et tu viens nous voir, on voit te montrer comment de vraies professionnelles font

Comme je suis la seule à avoir encore toutes facultés mentales sur le groupe ,et dès que j’aurais réussi à enlever ma chemise qui s’attache dans le dos, j’ essaierais de sauver la brebis égarée ( une autre Pascale ) qui vient se joindre à nous et qui ne se rend même pas compte du danger qui la guette ; je ne peux pas laisser Anne et Pascale la contaminer tout de même….