un mouton,deux moutons, trois moutons….on ne s’endort pas les filles, aujourd’hui je vous montre le résultat de ma bataille contre les moutons-dindes cuisinés au point turc….et ben fingerz in ze noze, c’est moi qui ai gagné…. ça le fait hein ?? ça moutonne bien comme il faut…c’est pas un point difficile mais ça demande pas mal d’attention, et je les ai fait en plusieurs fois tellement ça me mettait le système nerveux à rude épreuve ( j’aurais pu dire que ça m’avait mis les nerfs en pelote mais elle était trop facile celle là )….le plus dur je trouve c’est que les boucles soient régulières ( d’ailleurs c’est pas super régulier ce que j’ai fait mais c’est pas mal ); au final ils donnent ceci mes petits moutons ( celui de gauche a été un peu écrasé par le tambour à broder ) :

objectif de la semaine 2 atteint in extremis parce que j’avais oublié qu’on devait faire les moufles, tellement contente d’avoir réussi les moutons que je ne voyais plus le reste….Et je ne l’avais pas remarqué avant mais la soie needlepoint ( fil utilisé pour les moufles ) est très brillante, beaucoup plus que la gloriana ( le fil changeant des cases ); je me demandais quel était l’intérêt de la soie par rapport à un bon vieux fil DMC et là je le vois, ça brille vraiment plus, ça me plait bien…

Je file voir le troupeau des mes copines bergères Anne et Pascale….