d’un accord presque commun, nous nous étions données 15 jours de rab’ pour soigner une flemmingite aigüe…et grand bien nous a pris !!!…..euh non, en fait j’ai à peine plus avancé pendant ce délai supplémentaire que depuis le jour où on aurait du afficher initialement 

                          en piqué, pour voir le relief des points de noeud ( j’ai même pas lu les instructions, je ne sais pas si c’est ce qui était prévu )

                          en plongée pour se ravir l’oeil de la luminosité des couleurs ( et pour me prendre la torgnole de ma vie de la part de Cricri tellement mon passé empiétant est un travail de sagouin )

                          en cinémascope pour se démoraliser devant les trois fois riens qu’il reste à faire

Je n’ose rien annoncer quant aux hypothétiques avancées des autres pestouilles….Cricri s’est sans soute mise à l’enfilage de coquillettes pour éviter de toucher une aiguille à broder, cette tire au flanby de Bouboule fait semblant d’être overbookée pour m’abandonner à mon triste sort, Anne a des pannes terribles et régulières d’internet qui l’empêchent de publier ( si si, on la croit )….ma NSP préférée a donc sur ses frêles épaules toute la responsabilité de relever le niveau de ce groupe de faignasses…