la légion, les Forces Armées, le GIGN….j’ai survécu à la jungle valentinoise mais c’était sans compter sur les dangers qui m’attendaient de retour dans mon propre Eden : j’ai été kidnappée par les autochtones poilus et kissouyeurs :

                           

j’erre à la recherche de la sortie ( je me demande même comment j’ai réussi à trouver l’entrée ), condamnée à débroussailler…..

le jardin en mai 2007 :

le même aujourd’hui ( si si, c’est le même, vous avez les bleuets sur la gauche avec la spirée -feuilles jaunes dorées – et le géranium à fleurs violettes pour vous “repérer” ) :

je n’ai pas le droit de broder, c’est le bagne!!! mais j’ai tout de même réussi à faire quelques maigres points sur mon lilas ( j’ai notament terminé ma feuille grâce au 470 ramené de mon voyage au pays des Pestouilles ) ; mais je ne vous les montrerai pas, vexée que je suis : l’imminente fifty m’a éreintée la dernière fois en osant affirmer que je n’avais rien fait !!! La preuve que j’avais avancé ( en orange mon avancée précédente, en rose celle de cette quinzaine ) :

Au lieu de glandouiller dans leur manoir rosewoodien, Bouboule, Cricri et ma NSP préférée feraient mieux de venir m’aider à rendre figure humaine à ce jardin !!! ( toute personne ayant au moins un bras valide est d’ailleurs cordialement invitée )