Futures belles

Je n’ai pas pu résister quand Guénolé a proposé à l’achat des graines des croisements d’hémérocalles qu’il effectue. La publication des photos des parents était plus qu’alléchante,

et j’aime bien les surprises, alors je retente le semis cette année ( les précédents n’ont pas encore fleuri parce que je les avais mis dans des pots trop petits, mais j’espère les voir cet été )

Ci dessus les graines telles que je les ai reçues, mises à tremper dans de l’eau avec un tout petit peu d’eau d’oxygénée

très rapidement les germes sont apparus, il est temps de planter

contrairement à ce qu’on pourrait penser, la partie blanche renferme la future racine, donc on la met vers le bas. Un petit trou avec une baguette et c’est parti, puis on recouvre avec de la vermiculite pour éviter les mouches

et on n’oublie pas d’étiqueter . Cette année j’ai écrit directement sur le pot, parce que j’ai déjà retrouvé mes étiquettes dispersées dans le jardin, je vais essayer de ne pas répéter les mêmes erreurs.

rapidement, de jolis poireaux apparaissent. Bientôt tout ce petit monde ira dehors, mais ça, ça sera pour le printemps.